Ma Nounou est un garçon !

Catégories : Blog Laisser un commentaire

Cette semaine l’équipe Autour Des Kids, est allée à la rencontre d’une Baby-sitter pas comme les autres !

En effet, nous avons interrogé Mr Julien Geai sur le job de baby-sitting qu’il exerce en parallèle de ses études.   

Étudiant en troisième année de licence à l’université Paris X située à Nanterre, Julien Geai est un jeune homme qui aime le contact avec les enfants. En effet, ce dernier souhaite devenir professeur des écoles (niveau primaire). S’il est rare que les hommes exercent le métier de Baby-sitter, Julien lui a bel et bien choisi Autour Des Kids pour effectuer le métier de Baby-sitter à temps partiel, pour les enfants en sortie d’école et suivi scolaire et/ou d’un accompagnement en activités extra-scolaires.

Notre intervenant a donc accepté de répondre à nos questions sur le métier de baby-sitter pour la garde d’enfant après l’école.

1/ Pourquoi avoir fait le choix de passer par une agence de garde d’enfants ?

Je finissais les cours relativement tard pendant mon année scolaire, et je me voyais mal engager le contact avec un : « Je peux aller chercher votre enfant après l’école, mais surtout pas avant 17h voir 18h ». Une agence de baby-sitting peut plus facilement trouver ce type de créneaux horaires.

2/ Avez-vous rencontré des difficultés pour trouver un job de Baby-sitter ?

Je n’ai pas rencontré de réelles difficultés dans ma recherche d’emploi, si ce n’est le fait que mes horaires étaient parfois incompatibles avec ceux des parents que je démarchais. Il fallait donc que j’évite de perdre du temps et que je renseigne mes disponibilités à une agence spécialisée dans le domaine de garde d’enfants afin qu’elle puisse me proposer les missions adéquates.

3/ Pensez-vous que le Baby-sitting soit uniquement fait pour les femmes ?  

Je ne pense pas, et je pense qu’affirmer le contraire serait très réducteur. N’importe qui ne peut pas être baby-sitter, mais ce qui compte, c’est d’avoir les qualités qui feront que vous réussirez vos missions de garde d’enfant.

Il faut aussi savoir trouver le bon point d’équilibre entre ce que demandent les parents et ce que veut et ressent l’enfant. À côté de cela, il faut savoir faire preuve d’autorité quand c’est nécessaire (et les bons gestes, en cas d’urgence), mais sans pour autant se laisser séduire par un fantasme d’ordre quasi-militaire.

Qu’on soit un homme ou une femme, tout ça s’apprend très bien avec la pratique.

4/ Pourquoi pensez-vous que l’on catalogue le métier de Baby-sitter à un métier pour femmes ?

Pendant l’enfance, on apprend à être une « fille » ou un « garçon » à l’aide de stéréotypes. Ainsi, on apprend aux garçons que « les hommes ça pleure pas », que les filles « jouent à la marelle », etc. Parmi ces briques et ces brocs, il y a l’idée que prendre soin, ce serait plutôt réservé aux filles, et que les garçons sont maladroits pour s’occuper du foyer (d’ailleurs, c’est bien connu : les hommes ne savent pas cuisiner !). Donc au moment de recruter un garde d’enfants, il doit exister une double censure : la première, c’est l’auto-censure des garçons, qui se dirigent vers des métiers plus « masculins » ; la deuxième, c’est celle des recruteurs, qui préfèrent éviter que la maison brûle alors qu’il fallait faire bouillir des pâtes.

5/ Pouvez-vous dire que vous vous épanouissez dans votre métier ?

Oui et non.

Je peux dire que mon métier de baby-sitter est très agréable, que j’aime ce que je fais, et qu’il participe de manière marginale à mon épanouissement, mais pas que « je m’épanouis dans mon métier ».

Je m’épanouis au travers les moments que je passe avec mes amis, à travers la littérature, l’écriture, le contact humain, et au travers mes réflexions politiques et philosophiques.

Dans un certain sens, ce métier participe à mon épanouissement, mais dire que je m’épanouis (seulement) dans mon métier, ce serait exagérer ce trait.

6/ Avez-vous déjà ressenti un sentiment de gêne d’être baby-sitter ?  

Non jamais. 

Voilà, c’était l’interview de Julien notre baby-sitter, nous espérons qu’elle aura pu vous aiguiller sur le métier de garde d’enfants en sortie d’école.

Si vous souhaitez postuler pour une mission de garde d’enfants, écrivez-nous !

A très bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *