Les poupées pour garçon vous en dites quoi ?

Catégories : Blog Laisser un commentaire

Il y a quelques mois, nous vous écrivions un article à propos des poupées et des dînettes pour garçon. Et bien aujourd’hui nous avons eu une nouvelle fois envie de remettre le couvert et de récolter des informations supplémentaires sur le sujet…

Une poupée pour garçon quelle drôle d’idée !

IMG_1615

 

Et oui traditionnellement, quand on parle de poupée ou encore de dînette, on a l’image de la petite fille toute vêtue de rose, jouant à coiffer la belle chevelure de sa poupée. Nous sommes donc loin d’imaginer un petit garçon jouant la même scène. Et pourtant si ! Autour Des Kids a mené l’enquête.

L’évolution de la société…

La société dans laquelle évoluent nos enfants, est bien différente de celle dans laquelle évoluaient nos grands parents. En effet, à leur époque, le rôle de la femme et celui de l’homme étaient bien distinct. Tout ce qui était tâches domestiques, était à la charge des femmes qui généralement, ne travaillaient pas.

Et bien ce temps est révolu !

De nos jours, avec la hausse du taux de féminisation de l’emplois, les hommes, pères de familles, peuvent parfois se retrouver à faire des tâches domestiques, comme le repassage ou encore la cuisine.

Et tout ce que fait les parents, les enfants l’observent d’un œil aiguisé, et parfois même le reproduisent.

Les idées reçues…

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, un garçon peut très bien jouer à la poupée ou encore à la dînette, sans que cela paraissent étrange voir inquiétant.

N’avez-vous jamais vu une petite fille jouer à la voiture, et un petit garçon jouer à la poupée ? Nous avons donc cherché à savoir si le fait de jouer à la poupée pour un petit garçon était anormal.

Nous nous sommes donc entretenu avec Muriel Bini, éducatrice pour jeunes enfants, afin de connaître son avis sur la question.

Pour notre experte le fait qu’un garçon joue avec une poupée n’avait rien d’inquiétant, et justement cela était bon signe pour l’enfant.

En effet en jouant avec une poupée, l’enfant peut refouler ses émotions sur un objet. Plutôt rassurant, ça lui évite de refouler ses émotions sur l’un de ses petits camarades.

De plus les enfants aiment souvent jouer à des jeux de rôles et d’imitations, une poupée leur permet donc de tenir le rôle de parent notamment et de déléguer le rôle de l’enfant à la poupée.

Notre experte Muriel Bini, avait donc un avis assez positif sur la question.

Nous sommes allés à la rencontre de Marie-Paule Lagrange psychologue pour enfants et fondatrice de l’institut Mal de tête. Notre experte partage donc à peu près la meme opinion en y ajoutant quelques risques éventuels.

Mp Lagrange

 

 

 

 

Voici le détail de notre entretien avec Marie-Paule Lagrange :

Pensez-vous qu’il y ait des catégories de jouets spécialement conçus pour les filles et d’autres pour les garçons?

Bien sûr cela a toujours existé. Les poupées sont plus associées aux petites filles et les voitures aux petits garçons. Bien qu’avec l’évolution du rôle de la femme au sein de notre société nous pouvons constater que les petites filles peuvent jouer à la petite voiture sur le modèle de maman qui conduit la voiture par exemple. De plus les jeux de constructions comme les Lego eux aussi ont bien évolué. En effet, dans notre société actuelle, nous voyons de plus en plus de femme devenir ingénieur, voilà pourquoi les petites filles qui ont cette fibre dès l’enfance peuvent par exemple se plaire à jouer aux lego.

Doit-on caser dès l’enfance les enfants dans une catégorie, en leur imposant d’utiliser certains jouets plutôt que d’autres ?

Non surtout pas, bien que je ne conseillerais pas aux parents d’acheter une poupée à leur petit garçon, si par hasard il a l’occasion d’avoir une poupée à côté de lui, et qu’il décide de jouer avec, il faut quand même laisser l’enfant libre d’utiliser le jouet de son choix.

Pour quelle raison déconseillez-vous aux parents d’acheter une poupée à leurs petits garçons?

Je pense que certains jouets sont faits pour les filles et d’autres pour les garçons. En achetant une  poupée qui est donc un jouet féminin à un petit garçon, il risque de souffrir de problème d’identification.

Qu’entendez-vous par « problème d’identification » ?

Et bien, le fait qu’un garçon joue avec une poupée du type « Barbie » avec ses longs cheveux, peut amener l’enfant à s’identifier à sa poupée qui est donc une fille. Acheter une poupée à un petit garçon, peut conduire à une féminisation de l’enfant.

Vous trouvez-donc inquiétant de voir un petit garçon jouer avec une poupée ?

Inquiétant, je n’irais pas jusque là, car il existe tout de même plusieurs types de poupées. En effet, pour Barbie, il y a la version masculine qui existe à savoir Ken. Il existe aussi des poupées « bébé » qui dans ce cas là peuvent être utilisées par un garçon dans le cadre de jeux de rôles, où la poupée serait donc l’enfant.

Nos deux expertes partagent donc globalement la même opinion sur la question, en disant qu’il ne faut surtout pas interdire au petit garçon qui se trouve par hasard en train de jouer avec une poupée, de jouer avec cette dernière. En revanche, elles sont d’accord pour dire qu’elles déconseillent l’achat volontaire d’une poupée à un garçon. 

Et vous que pensez-vous des poupées pour garçons ?

Etes vous plutôt d’accord avec Muriel Bini et Marie-Paule Lagrange ?  

Pour prendre connaissance des activités de Madame Lagrange voici son site internet : www.institutdumaldetete.com/

N’hésitez pas à nous partager votre avis sur la question en commentaire !

A bientôt !

Et n’oubliez pas du 23/05/2016 au 08/06/2016 tentez votre chance sur notre page Facebook, pour tenter de remporter un Baby-Sitting de 3 heures gratuit.

téléchargement

Suivez-nous également sur Twitter :

twitter

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *